Carrière et Vie de Famille : Peut-on Concilier Les Deux ?

Black woman working

C’est une question que plusieurs femmes qui ont une famille ou qui envisagent d’en avoir se posent. En outre, c’est un vrai cas de conscience pour les femmes en général parce que la société nous pousse plus ou moins à faire un choix.

Pire encore, dans le monde du travail, les statistiques montrent que les femmes sont encore discriminées à l’embauche et dans leurs attributions de postes ou de salaire. Ceci est généralement dû au fait qu’on associe systématiquement les femmes aux responsabilités familiales et à la maternité, et qu’on conclue que ceci affectera leur efficacité et leur assiduité.

Ainsi donc, certaines femmes se retrouvent à mettre de cote leur désir de se marier et/ou de fonder une famille pour pouvoir avancer dans leur carrière – Bien évidemment, il y’a des femmes qui n’aspirent pas au mariage ou à fonder une famille et ce n’est pas de cas que nous parlons.

Peut-on donc concilier carrière et vie de famille ? Voici quelques facteurs à considérer pour pouvoir le faire un tant soit peu :

  1. Connaissez vos valeurs et définissez vos priorités en fonction d’elles

Lorsqu’on connait ses valeurs et qu’on sait ce qui est important pour nous, il est beaucoup plus facile de définir des priorités qui s’aligneront avec ces valeurs.

En effet, nos valeurs constituent des points de repère qui guident nos choix et nos comportements et nous éclairent sur la façon d’agir et de réagir. Des exemples de valeurs sont la vie spirituelle, l’honnêteté, la résilience, l’estime de soi, l’accomplissement, l’ambition, le contentement, la disponibilité, la discipline, etc.

Si par exemple votre vie spirituelle est une de vos valeurs principales, vous voudriez certainement inculquer cette valeur à vos enfants. Cela va s’en dire que vous aurez besoin de passer du temps dans la prière avec eux (et votre conjoint aussi) et aller à l’Eglise en famille.

Donc cette valeur ne vous permettra pas d’exercer un emploi qui vous empêche par exemple de trouver du temps pour prier ou aller à l’Eglise.

  1. Si votre employeur vous permet d’avoir un emploi du temps flexible, saisissez l’opportunité

De nos jours, plusieurs employeurs permettent à leurs employés de travailler de la maison une, deux ou même trois fois dans la semaine ; certains employés travaillent de la maison à temps plein. Ou encore, certains employeurs offrent la possibilité de faire ses heures de travail en 4 jours et prendre 1 jour pour soi. Renseignez-vous donc auprès des Ressources Humaines dans votre compagnie et vous obtiendrez certainement les informations nécessaires.

Aussi, si vous cherchez à aménager vos horaires afin de raccourcir vos journées, expliquez à votre employeur que vous bénéficierez tous les deux des changements que vous proposez. Ensuite, vous pouvez proposer une phase de test a votre employeur. A l’issue de cette phase de test, vous pourrez par exemple démontrer, chiffres à l’appui, que votre rythme de production n’a pas baissé et que les objectifs ont été atteints.

  1. Sachez faire la distinction entre vos heures de travail et le temps que vous passez avec votre famille

Combien de parents aujourd’hui sont devant leur ordinateur du travail pendant qu’ils sont  à table avec la famille ? Du coup pour distraire les enfants, les garder occuper pour qu’ils ne dérangent pas, ou tout simplement pour éviter qu’ils nous demandent ce que nous faisons, nous les laissons jouer avec une tablette ou un téléphone. Malheureusement, ceci est un grand frein a la communication dans la famille et doit être évité autant que possible.

Nos enfants nous observent et nous dirons un jour que nous ne nous intéressons pas à eux.

Les recherches montrent aussi que le moment du repas est très primordial pour amener nos enfants à s’ouvrir à nous. C’est à ce moment que nous pouvons leur demander comment était leur journée et partager avec eux ce que nous avons fait aussi au cours de la journée. Ils connaitront ainsi un peu plus ce que papa et maman font comme travail.

Si vous n’établissez pas des principes stricts de sorte que vos collègues savent par exemple qu’ à telle heure on ne peut pas vous déranger (pour ceux qui ramènent du travail à la maison ou qui travaillent parfois de la maison) parce que c’est votre temps avec la famille, ne vous attendez pas a ce qu’ils définissent ces limites.

  1. Ne culpabilisez pas

Je fais partie de ceux qui pensent qu’il est difficile voir impossible de se donner a 100% à la maison et au travail. En tant que femmes, nous devons accepter de ne pas pouvoir en faire autant que nous le souhaiterions.

La culpabilité de ne pas pouvoir être tout le temps présent auprès de ses enfants, surtout dans la période où ils sont jeunes et ont le plus besoin de nous, conduit à un mal-être. Nos enfants passent plus de temps a l’école ou a la garderie/crèche, mais en tant que parents, la responsabilité de les éduquer nous revient toujours. Cependant, il y’aura des moments où nous serons plus présentes pour eux que d’autres, mais l’essentiel est que nos enfants sachent que nous les aimons et que nous serons toujours la pour eux. Si au cours de la semaine nous n’avons pas passé beaucoup de temps avec eux par exemple, essayons de faire quelque chose de sympa (de préférence une activité qu’eux-mêmes choisiront) avec eux. Ca rechargera tout le monde !

Comment conciliez-vous travail et famille ?

 

Advertisements

Commenter

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s