Le syndrome du petit Empereur

Dans mes récentes lectures je suis tombée sur un article qui parlait du croissant phénomène de l’Empereur chez l’enfant, ou de l’enfant tyran. Il s’agit d’un trouble du comportement qui se manifeste tôt chez les enfants. Dans ces situations, les rôles sont inversés, les enfants dominent leurs parents et font leur loi, pouvant atteindre parfois même des situations de maltraitances.

 C’est un phénomène que l’on observe de plus en plus dans notre société et qui mériterait qu’on porte une attention particulière.

Voici quelques caractéristiques du syndrome de l’Empereur chez l’enfant qui devraient alerter les parents :

  • Il ne demande pas, mais il exige.
  • Il manipule psychologiquement les parents et les autres.
  • Il a les traits de personnalité de l’égocentrisme.
  • Il a une très faible tolérance à la frustration.
  • Il ne sait pas contrôler ni réguler ses sentiments et ses émotions.
  • Il ne tolère pas que ses exigences ne soient pas comblées.
  • Il ne connaît pas les fragilités des autres et a de la difficulté à avoir de l’empathie pour les autres.
  • Les autres sont toujours coupables, lui jamais.

Selon les recherches, il n’existe pas de profils types de ces enfants, ils peuvent être les aînés, les cadets, adoptés ou enfant unique. Il n’existe donc pas non plus de prédispositions génétiques ou héréditaires qui pourraient l’expliquer.

Bien que les garçons soient en pourcentage plus représentés dans les cas du syndrome de l’Empereur, les filles gagnent de plus en plus du terrain.

Les chercheurs soulignent également la théorie selon laquelle ce problème est dû au temps limité que les enfants partagent avec les adultes.

Ce manque de temps passé ensemble conduit les parents à ne pas être en mesure d’établir des limites claires dans l’éducation de leurs enfants.

Le proverbe 22 nous dit  « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas. »

Les parents ont cette responsabilité d’instruire les enfants et cela malgré les journées de travail ultra rigides et chargées que les parents peuvent avoir.

Chaque enfant a une destinée unique préparée d’avance par le Seigneur et c’est sur cette voie que les parents doivent guider chacun des enfants qu’ils ont. Cette instruction doit inévitablement passer par le fait de fixer très tôt des limites claires aux enfants afin qu’ils passent par un certain degré de frustrations et qu’ils puissent comprendre les valeurs du respect et de l’autorité.

Si vous constatez aujourd’hui que votre enfant a probablement le syndrome de l’Empereur, ne vous culpabilisez pas, car vous êtes aussi la solution pour votre enfant. Votre responsabilité sera d’instaurer des règles, des limites et des routines à votre enfant. Vous devriez également apprendre à dire non et à infliger une punition lorsque l’enfant dépasse les limites ou agit mal.

Les enfants aiment ce qui est déraisonnable. Quelques bonnes corrections les guériront de cette tendance. Proverbes 22.15 (PDV)

Voici pour vous quelques conseils qui pourraient vous aider dans cette situation :

  • Assurez-vous d’inculquer dès à présent à vos enfants une éducation spirituelle.
  • Ne donnez pas immédiatement à votre enfant tout ce qu’il demande, apprenez-lui plutôt à accepter la notion du refus et des délais.
  • Donnez l’exemple en ne tolérant aucune violence verbale ou physique chez vous.
  • Dites-lui quand une chose qu’il a faite est mal et apprenez-lui ce qu’il aurait dû faire.
  • Ne rangez pas systématiquement ses affaires (livres, chaussures, jouets, etc.) afin qu’il apprenne le sens des devoirs et responsabilités.
  • Veillez attentivement à ce qu’il lit, écoute ou regarde à la maison et en dehors de la maison.
  • Ne vous disputez pas avec votre partenaire devant votre enfant, efforcez-vous d’être toujours unis dans les décisions que vous prenez en tant que parents.
  • Faites attention à ne pas automatiquement le défendre dans n’importe quel conflit (avec ses professeurs, ses amis, etc.), prenez le temps d’analyser la situation et de faire preuve d’impartialité.
  • Fixez des limites claires en précisant déjà les conséquences si elles ne sont pas respectées. Lorsque ces limites sont outrepassées appliquez la sanction jusqu’au bout.

En tout temps, n’oubliez pas que vous pourrez toujours compter sur le Seigneur pour vous aider dans cette difficile mais gratifiante responsabilité d’être parents.

Perle Divine

Advertisements

Commenter

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s